keyboard_arrow_up
GETTY IMAGES
Publié le : 02/10/2021

PARIS-ROUBAIX - C. LAPORTE, A. DELOEUIL, C. VASSEUR... CONFIDENCES AVANT LE GRAND DÉPART

Plus de 900 jours après la dernière édition, "l’enfer du nord" est de retour. Entre les pavés, la pluie, la boue et la bataille pour les premières places, rien ne sera épargné aux coureurs. Constituée autour de Christophe Laporte, l’équipe Cofidis fera tout pour faire partie des animateurs de la course et faire honneur à ses couleurs sur ses terres.

"Paris-Roubaix a beaucoup de sens pour l’équipe"
CHRISTOPHE LAPORTE
leader de l’équipe à Paris-Roubaix : 

« C’est sûr que Paris-Roubaix nous a manqué l’année dernière. Ça devait avoir lieu en fin d’année, puis ça a été annulé à nouveau et repoussé. C’est bizarre de faire les reconnaissances à ce moment-là de la saison mais c’est un plaisir de pouvoir disputer cette course. Il s’agit d’un événement très particulier. Il n’y a pas de course semblable. Pendant trois jours, le groupe vit ensemble, on fait les reconnaissances, on parle des pavés. Nous savons qu’il s’agit d’une journée très difficile, très particulière mais elle est aussi très belle avec tout le public.

Pour ma part, je vais y aller avec ma condition du Mondial. Je m’y suis bien préparé et je pense que je serai encore bien dimanche. J’espère avoir de bonnes sensations mais aussi de la réussite parce qu’il faut toujours avoir un peu de chance. On doit veiller à ne pas crever et à éviter les chutes, encore plus s’il pleut dimanche. Paris-Roubaix a beaucoup de sens pour l’équipe avec la proximité de l’entreprise Cofidis et du service course de l’équipe. On sait qu’il y aura beaucoup de personnes du fan club qui seront présentes. C’est encore plus motivant pour tout donner ! »

"Un Paris-Roubaix de légende" 
ALAIN DELOEUIL
directeur sportif

"Ça va être compliqué et dangereux et il risque de ne pas y avoir beaucoup de coureurs à l’arrivée. Je pense que ce sera une course d’attente parce que ce sera dangereux de se lancer. Ce sera délicat aussi avec beaucoup de terre sèche, ce qui risque de rendre le parcours très boueux dimanche. Dimanche, on annonce du vent fort et de la pluie. À mon sens, l’échappée risque de ne pas prendre beaucoup d’avance. Une première grosse bordure est aussi possible avec des coureurs qui iront jusqu'au bout. Ce ne sera pas une mince affaire pour les coureurs. Je pense que ça va être un Paris-Roubaix de légende !"

« Cette édition s’annonce dantesque »
CÉDRIC VASSEUR, 
manager général :

"C’est un soulagement pour l’équipe de retrouver Paris-Roubaix après l’annulation de l’an dernier. Évidemment, il s’agit d’un rendez-vous incontournable qui nous tient particulièrement à cœur. Notre volonté d’y briller est intacte. Notre meilleure carte, ce sera évidemment Christophe Laporte qui est en très bonne condition et qui a préparé ce rendez-vous avec sérieux. Il pourra compter sur une équipe dévouée dont la mission sera exclusivement de l’épauler le plus longtemps possible pour lui permettre de suivre les meilleurs quand la course va s’emballer. 

Cette édition s’annonce dantesque avec des conditions météos que les coureurs n’ont pas eu depuis longtemps sur les pavés. Ce n’est pas pour déplaire aux qualités d’acrobate de Christophe qui trouvera, j’en suis persuadé, un terrain à sa convenance. Avec le soutien d'Alain Deloeuil et l'ensemble du staff, tous les coureurs ont reconnu méticuleusement les pavés en cette fin de semaine. Nous sommes prêts à livrer bataille ce dimanche !"