keyboard_arrow_up
Publié le : 31/03/2021

À TRAVERS LA FLANDRE CHRISTOPHE LAPORTE DÉCROCHE LA 2e PLACE !

Le Varois continue de démontrer sa forme éblouissante en signant la 2e place d’À travers la Flandre. Il s’agit de son 1er podium lors d'une classique et son 7e "top 5" depuis le début de la saison. De quoi envisager avec enthousiasme le prochain rendez-vous, le Tour des Flandres ce dimanche.

Derrière Dylan Van Baarle, dans les faubourgs de Waregem, Christophe Laporte s’est accroché. Il a tenu bon, jusqu’au bout, pour résister au peloton et s’offrir la 2e place d’À travers la Flandre. Une nouvelle démonstration de courage et d’abnégation pour le Varois, qui s'est montré très en vue tout au long de la course.
 

Une superbe cohésion d'équipe 


Avant de s’illustrer, la formation Cofidis a une nouvelle fois fait preuve d’une superbe cohésion d’équipe. Si Elia Viviani a malheureusement chuté sans gravité (voir ci-dessous), Jelle Wallays a tenté de s’échapper avec un autre coureur après 80 km parcourus. Ensuite, Christophe Laporte s'est donc s’illustré. Il est sorti sur les pentes du Taaienberg en intégrant un petit groupe d’échappés. Puis, le Varois s’est accroché pour signer une belle 2e place. Il s'agit de son premier podium dans une classique et son 7e 'top 5' depuis le début de la saison. 

Par ailleurs, pour la troisième fois de ce mois de mars, il s’offre la 2e place après avoir fait de même sur les routes de Paris-Nice à Biot et à Levens. Surtout, Christophe démontre un état de forme éblouissant depuis le début de saison, marqué également par une victoire à l’Étoile de Bessèges. Laporte sera à nouveau le fer de lance de l’équipe lors du Tour des Flandres dimanche prochain, avec une détermination sans faille pour s'illustrer à nouveau. 

 

ILS ONT DIT... 

Christophe LAPORTE : « C’était une course rapide qui n’a pas permis à une échappée conséquente de se former. Ça a roulé vite et ça s’est décanté dans les monts où il y a eu beaucoup d’attaques. On est sorti avec un petit groupe mais on n’a pas réussi à s’entendre pour rentrer sur Dylan Van Baarle. Dans le final, on a failli se faire reprendre par le groupe de derrière. J’ai porté une attaque à 1 km de l’arrivée pour aller chercher la 2e place. Et j'en suis très content ! Je crois que Van Baarle mérite sa victoire. De mon côté, je suis très fier d’aller chercher mon premier podium sur une classique. »  

 

 Alain DELOEUIL, directeur sportif : « Cette belle place, on la mérite ! Dans les classiques depuis le début de saison, on tourne autour d’un bon résultat sans concrétiser. L’équipe a une nouvelle fois fait preuve d’un super boulot collectif, à l’instar de Jelle Wallays qui a trouvé l’ouverture pour s’échapper avant que Christophe Laporte ne sorte du peloton. Christophe a été une nouvelle fois très fort et il démontre qu’il est constant au plus haut niveau depuis l’Étoile de Bessèges. Cela conforte tout le travail que l’on fait depuis le début de saison et c’est forcément de très bon augure avant le Tour des Flandres et Paris-Roubaix si ces courses sont maintenues. »    

 

DES NOUVELLES D'ELIA VIVIANI

 

Lui aussi était en forme. Quatre jours après sa victoire à Cholet – Pays de la Loire, Elia Viviani faisait partie d’une des cartes maîtresses de l’équipe Cofidis ce mercredi. Le sprinteur italien a démontré son entrain en début de course. Mais à une soixantaine de kilomètres de l’arrivée, dans la descente pavée de Steenbeekdries, Elia Viviani a glissé. Éraflé sur le côté gauche et enflé en haut de l’épaule, il a été transféré à l’hôpital pour passer des radios et des examens complémentaires. En fin d'après-midi, l’équipe se voulait néanmoins rassurante sur son état de santé. Plus d'informations à suivre.